10 flops d'Apple

La voie du succès n'est pas pavée que de réussites. La société Apple a démarré avec le succès de l'Apple II, un des trois premiers ordinateurs personnels, et le plus abouti.

Elle a ensuite enchaîné avec son premier flop, le Lisa (1983). Et même le Macintosh a ses débuts (1984) a failli précipiter la société en faillite, ce qui a provoqué le départ de son PDG, Steve Job.
Le Macintosh est devenu un succès après que ses défauts aient été corrigé, et d'ailleurs plus tard, Steve Job reviendra pour remettre la société sur les rails, avec une totale réussite. Entretemps, Apple aura multiplié les déconvenues.

Le premier MacIntosh Portable

Il ressemblait à ce que l'on voit à droite sur la photo. Par envie de se précipiter pour l'acheter, n'est-ce pas? Flop retentissant.
Par la suite il prendra la forme qu'on lui connait avec les Mac Books, et ce sera le succès.

L'ancêtre du MacIntosh, Lisa

La encore, comme on le voit sur la photo, pas très excitant, et avec un prix faramineux.
Flop complet, quasiment pas de vente.

Apple ne se décourage pas et revoit entièrement sa copie, cela donnera le MacIntosh.

L'ancêtre de l'iPod, le Newton

Le Newton (1993) était un assistant personnel électronique portable, doté de la reconnaissance d'écriture. Pas très fun comme appareil si on le compare à son successeur.

C'est après le retour de Job aux commande que sera imaginé l'iPod, avec le succès mondial qu'on lui connaît et qui a inspiré de nombreux fabricants.

Autres flops

Apple a tenté beaucoup d'autres aventure qui sont peu connues pour une bonne raisons, elle ont toutes été de retentissants flops.

Quicktake (1994)

Une caméra digitale, très nouveau pour l'époque. Mais avec 0,3 megapixels, pas très utile cependant.

Macintosh TV (1993)

Encore une idée qui s'imposera par la suite, avec l'ADSL et le triple play: utiliser la moniteur vidéo comme télévision. Trop cher pour l'époque, un échec.

Pippin (1995)

L'idée est de remplacer l'ordinateur par une console qui se connecterait à Internet. Banal maintenant, mais Apple est toujours trop en avance et se soucie peu du portefeuille des utilisateurs. Il fallait 10 minutes à l'époque pour avoir la réponse à un message dans un chat. Donc échec.

Citons encore:

Source Forbes.