Georges Bush, anthologie en images et vidéos

Bush s'en va et nous sommes très tristes. On se rappelle encore les paroles percutantes de sa ministre Condoleezza Rice au sujet de l'opposition à la guerre en Irak: "Il faut pardonner à l'Allemagne, ignorer la Russie et punir la France."

En fait il a puni le monde entier en provoquant la plus grande crise financière et économique depuis 1929.

Commençons par une petite leçon de biologie. Regardons ces deux sortes de champignons. Le champignon de Paris à la forme du premier. La girolle à la forme du second.

Champignon ordinaire
Chapeau inversé

Bush ne va quand même pas utiliser un parapluie qui ressemble à un champignon de Paris! C'est pourquoi il a opté pour la girolle américaine.



?
Cliquer

Un parapluie différent de ce que les pékins ordinaires ont l'habitude d'utiliser.

Et à propos de Pékin, Bush n'a pas manqué d'être présent aux jeux olympique 2008.
Une bonne occasion pour lui de montrer sa prestance.

Comme on l'a vu dans l'article Citations de politiciens, une des grandes qualités de Bush, c'est son talent d'orateur. Il est capable de tenir son public en haleine pendant des heures.
On le voit par exemple lors de sa rencontre avec le pape.

Finalement, Bush va nous quitter. Il va prendre la porte tout bonnement, comme tout élu qui arrive à la fin de son mandat. Mais de l'autre coté de la porte, qu'est-ce qui l'attend?
Il n'a pas l'air très rassuré, on le voit bien...

Les chaussures

Bush reçoit des chaussures sur la figure (vidéo/décembre 2008)

Lors d'une conférence de presse à Bagdad, un journaliste lance ses chaussures à la tête du président Américain. Une autre façon de voter avec ses pieds.
Non seulement Bush évite habilement les chaussures, mais il dira après la conférence: "Je peux vous dire que c'était du 43". Il a même eu le temps de lire la pointure!