Microstation : comment réussir son installation ?

Microstation : comment réussir son installation ?

Nombreux sont les dispositifs pour épurer et assainir les eaux usées domestiques. Il en est ainsi de la microstation. Il s’agit d’un outil très performant et pratique. Ces avantages poussent les consommateurs à l’installer chez eux. Comment se passe alors l’installation ? Voici les différents stades de la mise en place d’une microstation.

L’étude de l’emplacement de la microstation

La première étape pour installer une micro station commence par l’étude du lieu où le dispositif va être posé. En effet, le terrain sur lequel elle sera installée ne doit pas présenter des contraintes particulières. Le terrain doit avoir le bon niveau pour que la microstation puisse prendre place. Il faut prendre en compte la configuration du terrain, c’est-à-dire qu’il faut voir tout ce qu’il y a aux alentours. Il en est ainsi du jardin, du parking, des arbres avec racine en surface, etc. Il faut voir si le terrain n’est pas en présence d’une nappe phréatique proche de la surface ou d’un puits à proximité. Il faut voir comment les eaux usées non traitées et traitées vont être évacuées. Il est nécessaire de se renseigner si en cas d’intempéries, le terrain va être inondé. Une fois que ces points sont étudiés, il est possible de faire le choix de la bonne installation.

La pose de la microstation

La seconde étape de l’installation consiste à poser le dispositif dans le lieu idéal choisi par les propriétaires et les professionnels. Pour ce faire, il faut d’abord réaliser une fosse. Il est ici question de creuser un trou dans lequel l’outil d’épurement va être posé. Avant de faire ce trou, il est nécessaire de tracer vos tranchées d’alimentations et d’emplacement. Il s’agit des mesures à prendre en considération pour que les canalisations d’entrée et de sortie des eaux usées, les câbles d’alimentations électriques et le corps de la microstation puissent entrer comme il faut dans le trou. Une fois que la fosse d’accueil est prête, on peut déposer la station d’assainissement. Au-dessous de la microstation, on pose d’abord un lit de pose. Celui-ci est constitué de sable humidifié tassé et stabilisé. Il est plane et à niveau, c’est-à-dire sans point dur ou faible. On pose ensuite la cuve qui doit être bien horizontale.

Le raccordement de la microstation

La dernière étape est le raccordement des composants du dispositif. Dans un premier temps, on parle du raccordement des canalisations. C’est le réseau de circulation des eaux usées et des eaux épurées dans les tuyaux. Il faut bien les raccorder entre eux pour assurer une étanchéité. Le raccordement commence sur le réseau d’alimentation d’eau non traitée qui va passer à travers la microstation puis finir dans le réseau d’évacuation d’eau traitée vers la tranchée d’épandage. Dans un second temps, on parle du raccordement des fils électriques. Il faut installer le réseau d’alimentation électrique avec une gaine de câbles. Cette dernière sera amenée au boitier de commande de la microstation. Après ces raccordements, il faut essayer si tout marche : allumer l’alimentation électrique et voir si les eaux circulent. Si tout fonctionne, on termine l’installation par le remblayage de la microstation jusqu’à hauteur suffisante.

No Comments

Post A Comment