Conservation des aliments : quelles règles respecter ?

conservation-des-aliments

Conservation des aliments : quelles règles respecter ?

La conservation alimentaire est importante puisqu’elle vise à allonger la durée de vie des aliments. Mais surtout, elle permet d’éviter leur pourrissement et leur fermentation.

Les traitements appliqués consistent à préserver les qualités gustatives et nutritives des aliments. L’objectif est d’empêcher le développement des microorganismes, champignons et bactéries.

Désormais, il existe de nombreuses méthodes de conservation des aliments : à froid, à chaud ou par ajout de conservateurs.

Les différents avantages de la conservation alimentaire

 

Les aliments comportent plusieurs nutriments bénéfiques pour la santé : glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux. Il convient de savoir que ces nutriments peuvent être dégradés par une exposition à la lumière ou bien à l’humidité.

C’est pourquoi il est impératif de bien conserver les aliments afin de préserver leurs propriétés nutritionnelles sur une plus longue durée.

La conservation des aliments permet également d’éviter le gaspillage alimentaire. Elle intervient d’ailleurs dans le cadre de la protection de l’environnement.

De plus, les fruits et les légumes ne sont pas disponibles toute l’année. Le processus de conservation permet donc de consommer vos fruits et légumes préférés le plus longtemps possible.

 

Les techniques de conservation des fruits et légumes

 

La plupart des légumes et fruits résistent bien au froid. De ce fait, vous pouvez les laisser en terre pendant l’hiver. Sinon, il suffit de les conserver dans une cave ou dans un grenier.

Ce mode de conservation est conseillé pour les carottes, les betteraves, les panais, les navets et les pommes de terre. Cette solution est aussi favorable à la conservation des poires et pommes.

Toutefois, il faut veiller à ce que l’endroit soit sec, tempéré et à l’abri de la lumière. Par ailleurs, la conservation par séchage est aussi efficace pour conserver les fruits comme les abricots et les tomates.

Le séchage facilite la conservation des plantes aromatiques comme la menthe, le persil, le thym, l’estragon ou encore la marjolaine.

Concernant la conservation des pommes de terre en hiver, par exemple, vous n’avez pas besoin de frigo. Vous devez juste les faire sécher au soleil toute une journée. Puis, il est impératif de réaliser un tri avant de les stocker. Vous devez enlever celles qui comportent des moisissures ou taches anormales.

Il faut comprendre qu’une pomme de terre avariée est contagieuse. Elle peut infecter le reste du stock en un rien de temps. Le stockage devra se faire dans un endroit sombre et bien sec. Les pommes de terre doivent aussi être placées dans une cagette en bois, un panier en osier ou bien un sac en toile de jute.

En outre, il faut éviter de les placer à côté des fruits comme les bananes ou les poires. En effet, ces fruits dégagent de l’éthylène. C’est un gaz néfaste qui provoque le vieillissement prématuré des pommes de terre. Lorsque les conditions de stockage de vos pommes de terre sont bien respectées, elles peuvent être conservées jusqu’à 6 mois.

 

Conservation des aliments sans frigo : comment procéder ?

 

Les techniques de conservation par le froid s’avèrent être une pratique courante, notamment en été.

Néanmoins, quand le froid n’est pas maintenu, les bactéries se réveillent et entraînent une intoxication alimentaire. Une coupure de courant peut donc compromettre la conservation des denrées alimentaires dans le réfrigérateur ou congélateur.

Heureusement, la conservation de certains aliments est parfaitement possible sans frigo. Bien évidemment, il y a les yaourts, les fruits de mer, les poissons frais ou encore la mozzarella qui ne peuvent pas se passer de réfrigération. En revanche, les féculents, les légumes, les fruits et les œufs peuvent être conservés sans réfrigérateur.

Pour conserver des aliments hors réfrigérateur, vous pouvez opter pour l’appertisation ou encore la déshydratation. L’appertisation ou la stérilisation permet de conserver les aliments durant une année entière.

Et la déshydratation vise à retirer l’eau dans les aliments. Pour cela, vous devez les soumettre à une source de chaleur modérée. Vous pouvez ensuite les conserver pendant plusieurs mois sans risque.

No Comments

Post A Comment